Le Fort de Sucy est un des éléments de la deuxième ceinture fortifiée de Paris. Ce système défensif est mis en place par le Général Séré de Rivières en complément de celui établi sur la nouvelle frontière de l'Est après 1871.

Entrée du Fort de Sucy en Brie

Après le siège de la capitale en 1870, cette ligne d'ouvrages devait tenir à distance, par ces puissants canons, un assaillant éventuel.

Pour le Fort de Sucy, il s'agit d'avoir sous le feu de son artillerie les voies de pénétration constituées par les routes nationales de Paris vers Strasbourg (n°4) et Mulhouse (n°19).

Edifié de 1879 à 1881, sa construction en maçonnerie et sa protection par des massifs de terre devaient permettre de subir, sans dommage, les impacts des obus tirés avec de la poudre noire. Mais très vite, la mélinite rendit ces protections insuffisantes et il fallut renforcer les forts à peine achevés, par des carapaces en béto, la plupart des forts de l'Est le furent. Par manque de crédits, les forts de l'Ile-de-France ne furent pas modernisés.

Fossé

A part la mise en place de canons lourds de D.C.A. vers 1935, le Fort de Sucy servit peu pendant les deux guerres mondiales. Malgré la destruction de sa caserne en 1944, il nous est parvenu avec ces éléments d'origine en parfait état : bâtiment d'entrée (exceptionnel), les casemates dans le fossé et plateformes de tir.

Abandonné par l'armée, envahi par la végétation, il a été acheté par la commune de Sucy en 1970. Depuis 1996, une association de bénévoles essaie de redonner au Fort son aspect d'origine et cherche à ranimer le site.

Caponnière

En ligne

Nous avons 16 invités et aucun membre en ligne

Accès

Aller au haut